Contemporains 1939
Estavannes
Titre

 

Les contemporains de 1939

 

 

 

 

 

     L’idée de se retrouver une fois après notre fin de scolarité a germé dans la tête d’Yvette “de la Grue”.
Jean-Jean, le plus ancien des contemporains s’est chargé des invitations.
La réunion a eu lieu à l’Hôtel de la Grue, à Broc, 1er 19 mai 1979, afin de célébrer nos 40 ans.
 Malheureusement, Yvette n’est pas venue et nous ne l’avons jamais recontrée lors de nos réunions. Maurice Raboud n’est pas venu non plus.

 

 

 

 

 

1ère rencontre B vignette

Photos par Claude Jaquet
Cliquer sur l’image de votre choix pour l’agrandir

1ère rencontre vignette

 

 

 

 

 

 

 

 

Première sortie pour les 45 ans : Budapest

- 9 arrangements à fr. 555.-   + 9 assurances annuation à fr. 6.- + 9 visa pour la Hongrie à fr. 20.- + 9 frais de dossiers à fr. 10.-.
Facture totale : fr. 5’239.-   (soit 582.- fr. par personne)
Dates du voyage : du 23 au 26 avril 1984 (5 jours)    -   Vol avec un Tupolev de la compagnie Malev

 

 

 

 

 

Budapest A vignette
Budapest B vignette
Budapest C vignette

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Budapest D vignette
Budapest E vignette
Budapest F vignette

 

 


Photos par Jean Pharisa
Cliquer sur l’image de votre choix pour l’agrandir
 

 

 

 

 

 

2è sortie pour les 50 ans : Istanbul

Les prix  à l’Hôtel Kalyon:

- 3 chambres doubles à fr. 1’135.-   +  2 chambvres individuelles à fr. 1’405.-  +  7 assurances annulation à fr. 10.- 
     Albert Magnin est à l’hôpital de Riaz pour jun pied cassé.
Facture totale : fr. 9’690.-   (soit 1’211.- fr. par personne)
Dates du voyage : du 18 au 25 septembre 1989 (8 jours)   -   Vol avec Balair

 

 

 

 

 

Istanbul A vignette
Istanbul B vignette

 

 

 

 

 

 

Istanbul C vignette
Istanbul D vignette

 

 

Photos par Jean Pharisa
Cliquer sur l’image de votre choix pour l’agrandir

 

 

 

 

 

3è sortie pour les 55 ans : Athènes - Lutraki

- 7 personnes  (Claude Jaquet et Bébeth Musy ne sont pas de la partie)
Facture totale : fr. 10’311.-   (soit 1’473.- fr. par personne)
Dats du voyage : du 17 au 24 septembre 1994 (9 jours)
Vol avec la compagnie Olympic Airway

 

 

 

 

 

Lutraki B vignette
Lutraki C vignette
Lutraki A vignette

 

 

 

 

 

 

Lutraki D vignette
Lutraki E vignette
Lutraki F vignette

 

 


Photos par Jean Pharisa
Cliquer sur l’image de votre choix pour l’agrandir
 

 

 

 

 

 

4è sortie pour les 60 ans : les villes impériales du Maroc

Les prix:

- 6 personnes : Irène, Hélène, Marie-Rose, Lucienne, Albert, Jean-Jean
Facture totale : fr. 8’951.-   (soit 1’491.- fr. par personne)
Dates du voyage : du 12 au 19 septembre 1999 (8 jours)   -   Vol avec la compagnie Royal Air Maroc

 

 

 

 

 

Maroc A vignette
Maroc B vignette

 

 

 

 

 

 

Maroc C vignette
Maroc D vignette

 

 

Photos par Jean Pharisa
Cliquer sur l’image de votre choix pour l’agrandir

 

 

 

 

 

 

5è sortie pour les 65 ans : Paris

Les prix

- 10 personnes : Bernard et Yvette, Edmond et Marie-Rose, Michel et Hélène, Thérèse,   Jean-Jean et Monique, Albert

Facture totale : (plus de chiffres à disposition)
Dates du voyage : du 8 au 11 juillet 2004 (4 jours)   -   Voyage en TGV à partir de Lausanne

 

 

 

 

 

Paris D vignette
Paris C vignette

 

 

 

 

 

 

Paris A vignette
Paris B vignette

 

 

Photos tirées d’Internet par Jean Pharisa
Cliquer sur l’image de votre choix pour l’agrandir

 

 


6è sortie pour les 70 ans : Le glacier express - Zermatt - St-Moritz

- 9 personnes : Bernard et Yvette, Edmond et Marie-Rose, Michel et Hélène, Thérèse, Jean-Jean et Monique
(Albert n’est pas venu : amputation de la jambe)
 
Facture totale : chacun paye son voyage
                       (3 x une carte journalière CFF + hôtels + repas
Dates du voyage : du 31 août au 2 septembre 2009 (3 jours)   -   Voyages avec les CFF

 

 

Zermatt_2 vignette
Zermatt_1 vignette
Zermatt_3 vignette

 

 

 

 

 

 

Zermatt_4 vignette
Zermatt_6 vignette
Zermatt_5 vignette

 

 

Photos par Monique Pharisa
Cliquer sur l’image de votre choix pour l’agrandir
 

 

Noter encore un voyage en minibus à Franchesse  (département de l’Ain)
en  visite à la famille d’Elisabeth Musy-Jaquet


33è rencontre annuelle pour un dîner ou pour un souper
Café du Chamois à Botterens - 29 janvier 2011

Bernard et Yvette, Edmond et Marie-Rose, Michel et Hélène,  Jean-Jean et Monique, Thérèse, Albert

Botterens A vignette
Botterens B vignette
Botterens C vignette

 

 

 

Botterens D vingette
Botterens F vignette
Botterens E vignette

Photos par Jean Pharisa
Cliquer sur l’image de votre choix pour l’agrandir
 


Ils nous ont quittés....
 

Nicolas Pharis (1939-1961)1

Irène Pharisa-Caille1

Jacques Musy2


Nicolas Pharisa
° 12.11.1939  à Fribourg (maternité)
  + 26.06.1961 à Enney (circulation)

21 ans

 

Irène Pharisa-Caille
° 01.08.1939 à Estavannens (maison)
+ 03.04.2003 à Estavannens (maison)

63 ans

Jacques Musy
° 08.04.1939 à Grandvillard (maison)
+  21.10.2010 à Franchesse (Allier, France)

71 ans

 

 

 

 

 

 

Bernard Pharisa

Elisabeth Musy

Maurice Dupont1

Bernard Pharisa
° 07.12.1940 à Fribourg (maternité)
+  05.08.2013 à Riaz (hôpital)

73 ans


Elisabeth Musy-Jaquet
° 29.07.1939  à Estavannens (maison)
+  21.01.2014 à Franchesse (Allier, France)

75 ans
 

Maurice Dupont
° 13.04.1939 à Grandvillard
+ 19.05.2015 à  Fribourg  (hôpital cantonal)
76 ans

 

 

 

 

 

 

Claude Jaquet 1939
Albert Magnin_2


Claude Jaquet

° 25.04.1940 à  Fribourg ((maternité)
+ 23.10.2015 à Riaz (hôpital)

76 ans
 

Albert Magnin
° 21.04.1939 à Estavannens (maison)
+ 21.10.2016 à Villars-sous-Mont
77 ans

 

Jean Romanens, le mari de Lucienne Romanens (21.07.1939) est  mort   à Villars-Thiercelin, le 3 mai 2013
La cérémonie d’adieu a eu lieu au centre funéraire de Montoie  (Lausanne) le 8 mai 2013, à 14:30 heures.
Jean était né à Sorens vers 1934. Il était âgé de 79 ans.
(Journal “24 Heures”)   -  Adresse de Lucienne : chemin des Fontaines 1  à 1058 Villars-Thiercelin

 

 

 

 

 

Volée actuelle


Jean Pharisa
° 07.01.1939
à Estavannens (maison)
habite à Bulle
 

Hélène Décrind-Jaquet
° 28.01.1939
à Estavannens (maison)
habite à Estavannens

Marie-Rose Caille-Jaquet
°27.05.1939
à Maules (maison)
habite à Estavannens

Thérèse Décrind-Gulyas
°10.07.1939
à Budapest (Hongrie)
habite à Grandvillard


Nous étions bien jeunes en 1939 et nous ne nous souvenons plus des cartes de rationnement à la population...

 

 

 

 

 

Carte de rationnement 1939_F
Carte de rationnement 1939_F
Carte de rationnement 1939_F
Carte de rationnement 1939_F
Carte de rationnement 1939_F


Denrées alimentaires
 

Pour les savons

Pour légumes secs

Pour le pain

Pour les textiles

 

etc.... etc....

 

Le Plan Wahlen

Avant la Seconde Guerre mondiale, la moitié des denrées alimentaires étaient importées. En raison des risques d'embargo et de la situation géographique de la Suisse, Friedrich Traugott Wahlen, un agronome et politicien, mit au point à partir de 1935 un plan visant à rendre l'agriculture suisse indépendante. Il s'inspira entre autres du plan de l'Italie fasciste, la « bataille du blé » (dès 1925) qui consistait à assécher les marais pour en faire des terres agricoles et à privilégier la culture de blé.

Le 15 novembre 1940, son plan se concrétise alors qu'il est chef de la production agricole et de l'économie domestique à l'Office fédéral de guerre pour l'alimentation : réduction de l'élevage, augmentation de la production agricole avec l'utilisation de terrains vacants visant à éviter la pénurie, meilleure gestion des réserves et des ressources humaines. Les surfaces agricoles doivent idéalement passer de 180 000 à 500 000 hectares. Les terrains sont exclusivement réservés à des cultures qui peuvent être utilisées comme aliments. Les parcs publics, les terrains en jachère, les terrains de sport sont convertis en zone cultivable. Les entreprises de plus de 20 salariés devaient cultiver deux ares par employé4.

Entre 1940 et 1945, les zones cultivables passent de 183 000 à 352 000 hectares. Grâce à cette unification de l'agriculture, la Suisse fut le seul pays d'Europe à ne pas souffrir d'un rationnement des fruits et des légumes, même si la ration quotidienne passa de 3200 à 2200 calories par personne. La production de pommes de terre doubla entre 1940, à 91 000 wagons de 10 tonnes, et 1944, à 182 000 wagons. En 1943, plus de 150 000 hectares de prairies naturelles avaient été labourées.
En 1943, 4 500 entreprises participaient au plan et 8 000 hectares de terrain industriel furent cultivés. Un demi-million de particuliers et les salariés de 12 000 entreprises cultivèrent 20 000 hectares supplémentaires.

 

 

 

 

 

Flèche-Haut

 

 

Haut de la page