La Cécilienne
Estavannes
Titre

 

Choeur-mixte “La Cécilienne”

 

Chant d’Estavannens

Musique  de Joseph Bovet  (1879-1951)
Paroles de Joseph Plancherel  (1914-1993)
Harmonisation par Oscar Moret  (1912-2003)

Interprétation :
Choeur-mixte d’Estavannens et la Benjamine de Villars-sous-Mont
sous la direction de Caroline Mauron-Pharisa


Refrain

Estavannens, pays de mes ancêtres
Garde toujours ton visage riant
Et sur ce sol où Dieu nous a fait naître
Vivons unis, joyeux et confiants

Couplet I

Sur le flanc du coteau se blottit mon village
Quand le soir je m’assieds, le labeur terminé
Je regarde ses toits habillés de feuillage
Entourant son église où la cloche a sonné

Couplet II

Cette croix que je vois tout là-haut sur les crêtes
Tes enfants d’aujourd’hui l’ont portée avec foi
Et devant la chapelle, un instant ils s’arrêtent
Déposant leur fardeau, comme ceux d’autrefois

Couplet III

Tes fils vont au travail avec joie et courage
Puis retrouvent le soir la chaleur du foyer
Où des jeunes enfants l’innocent babillage
Fait leur coeur et leurs yeux de bonheur flamboyer

Choeur d’homme fondé en 1911

Chronologie de la société
1911 - 1977

Cliquer sur l’image à gauche

 

 

 

 

 

 

 

 

 

“La Cécilienne” d’Estavannens  -  Cinquantenaire  1911 -  1961
Cliquer dans l’image pour l’agrandir et pour découvrir le nom des membres
Placer ensuite le curseur dans l’image et cliquer encore une fois dans l’image.

 

 

 

Le choeur a été transformé en choeur-mixte en 1978

Chronologie de la société
1978 - 2013

Cliquer sur l’image à gauche

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Titulaires de la médaille “Bene Merenti” papale

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PV de la société : le 25 novembre  - “Le Fribourgeois” du 01.12.1951

 

 

Sudan

Joseph

29.05.1885

25.05.1967

50 ans de chant sacré

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 PV de la société : le 11 mai (Ascension) - “Le Fribourgeois” du 13.05.1961

 

 

Jaquet

Simon feu Louis

23.07.1888

04.06.1970

50 ans de chant sacré

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PV de la société : 1963

 

 

Magnin

Ernest

Une délégation se rend à Sâles

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PV de la société : le 26 avril  -  “Le Fribourgeois” du 28.04.1970

 

 

Pharisa

François

29.01.1905

14.04.1975

50 ans de chant sacré

 

 

Caille

Maurice

04.04.1907

03.03.1997

47 ans de chant sacré

 

 

Caille

Ernest

09.03.1907

14.12.1994

47 ans de chant sacré

 

 

Jaquet

Xavier

31.10.1909

19.04.1990

45 ans de chant sacré

 

 

Jaquet

Eugène

22.02.1910

06.09.1989

45 ans de chant sacré

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PV de la société : le 21 mars - “La Gruyère” du 23.03.1976

 

 

Caille

Joseph feu Jean

15.03.1914

10.06.1986

45 ans de chant sacré

 

 

Jaquet

Joseph feu Chs

15.10.1914

13.01.1994

45 ans de chant sacré

 

 

Jaquet

François feu Chs

05.04.1911

08.11.1985

45 ans de chant sacré

 

 

Jaquet

Aloys feu Chs

10.09.1909

13.01.1997

45 ans de chant sacré

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PV de la société : le 2 mai -  “La Gruyère” du 04.05.1982

 

 

Moret

Oscar

22.12.1912

18.04.2003

45 ans de chant sacré

 

 

Jaquet

Léon

18.02.1913

03.11.2000

45 ans de chant sacré

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PV de la société : le 8 novembre 1975

 

 

Caille

Jean-Marie, f. Jean Caille

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PV de la société : le 15 novembre - “La Gruyère” du 17.11.1992

 

 

Dey

Simon

17.10.1924

29.04.2003

48 ans de chant sacré

 

 

Pharisa

Béat

08.11.1922

21.04.2004

46 ans de chant sacré

 

 

Jaquet

Louis

26.03.1923

24.12.2007

45 ans de chant sacré

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A noter qu’en même temps, Maurice Caille et Ernest Caille
sont fêtés pour avoir pratiqué le chant religieux durant 70 ans.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 “La Gruyère” - en avril 1996

 

 

Jaquet

Thérèse feu Chs

20.02.1916

26.12.1996

40 ans de bénévolat

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PV de la société : le 29 juin   -  “La Gruyère” du 30.06.1997

 

 

Caille

Edmond

08.02.1941

 

40 ans de chant sacré
30 ans de direction

 

 

Hommage à M. Edmond Caille, directeur de chant, Estavannens

     Le dimanche 22 juin 2008, la communauté d'Estavannens fêtait sainte Marie Madeleine, patronne de la paroisse, ceci avec un mois d'avance (période des vacances oblige). Le Chœur mixte, formé des chanteurs et chanteuses d'Estavannens et Villars-sous-Mont, a profité de cette occasion pour rendre un vibrant hommage à M. Edmond Caille, qui a été directeur de chant à Estavannens durant 42 ans et qui a décidé de quitter ce poste avec effet au1er septembre de cette année.

      La messe a été célébrée par M. l'abbé Guy Oberson, lequel a relevé les grandes qualités de ce chef de chœur et son dévouement sans limites à la cause du chant sacré. Le Chœur a chanté avec beaucoup d'émotion, sous la direction de M. Caille, la messe qui a, d'ores et déjà, été préparée pour les Céciliennes qui auront lieu au printemps 2009. Trois musi­ciennes ont interprété, à la surprise du directeur, deux magnifiques morceaux de flûte et orgue, rajoutant ainsi une note très festive à cette célébration.

    Un apéritif a ensuite été servi aux invités et à la population sur la place de l'église. Offert par la paroisse, il a été agrémenté par les prestations de la société de musique L'Harmonie paroissiale d'Estavannens et la Lyre de Broc. Sous un soleil radieux, ce fut un moment chaleureux et très convivial. Puis les membres du Chœur et les invités se sont rendus à l'Auberge de la Couronneà Enney où un excellent repas leur a été servi. La joie et l'émotion,provoquées par l'évocation de nombreux souvenirs, ont régné tout au long de cette journée,laquelle s'est terminée en fin d'après-midi sur la terrasse de la maison de M. Caille, où une excellente agape a été servie.

    M. Edmond Caille a dirigé durant de nombreuses années l'imposant Chœur d'hommes d'Estavannens. Puis, quant celui-ci s'est instauré en Chœur mixte, c'est tout naturellement qu'il a continué à en assumer la direction. De même, lorsqu'en automne 2000 la Cécilienne d'Estavannens et la Benjamine de Villars-sous-Mont ont décidé d'unir leurs forces. Doté d'un sens musical profond et d'une voix magnifique, toujours très exigeant mais délicat, il s'est montré, tout au long de ces nombreuses années, un directeur exceptionnel et fort apprécié.

    Les membres du Chœur La Cécilienne et la Benjamine veulent encore lui redire ici toute leur reconnaissance pour l'immense travail et la patience dont il a fait preuve tout au long de ses nombreuses années de direction et leur satisfaction de pouvoir continuer à le compter dans leurs rangs, mais désormais au titre de chanteur.

    Une nouvelle saison musicale va débuter cet automne sous la direction de Mme Caroline Mauron-Pharisa. Le Choeur mixte lui souhaite dès à présent la bienvenue et se réjouit de pouvoir ainsi continuer sa mission.

Cécile Conus
Bulletin paroissial “Paroisses Vivantes” No 3 / 2008

 

 


Journal “La Gruyère” du 23 août 2003

Nouvelle médaille épiscopale

Plus de médaille Bene Merenti papale
pour honorer les fidèles chanteurs des chœurs paroissiaux fribourgeois.
Pour pallier les nouvelles directives restrictives du Vatican,
l’Evêché leur remettra désormais une médaille épiscopale.

La médaille Bene Merenti papale est désormais réservée à des personnes
dont l’évêque aura reconnu des mérites exceptionnels.

 

 

 

Dès cet automne, la médaille Bene Merenti qui venait honorer les chanteuses et chanteurs les plus fidèles à l’animation liturgique ne viendra plus de Rome, mais de Fribourg. Le Vatican ayant décidé de réglementer de façon plus restrictive l’octroi de la prestigieuse distinction papale, l’Evêché de Lausanne, Genève et Fribourg a décidé de frapper sa propre médaille afin de récompenser les mérites de ceux qui expriment notamment leur foi par leur présence sur la tribune de l’église.
Rome a souhaité favoriser les distinctions locales, en ne délivrant désormais aux diocèses qu’un nombre limité de médailles papales (20 par année pour le diocèse de Lausanne-Genève et Fribourg) destinées à honorer désormais des mérites tout particuliers. “Il reviendra à l’évêque de décider de leur octroi”, informe Nicolas Betticher, chancelier de l’Evêché.

La décision du Vatican posait particulièrement problème dans le canton de Fribourg, qui, en raison de sa grande tradition du chant choral religieux, reçoit davantage de médailles que le reste du monde! La Confrérie fribourgeoise (francophone) des titulaires de la médaille Bene Merenti compte actuellement plus de 700 sociétaires (environ 150 sociétaires pour la confrérie germanophone). “Chaque année, dans le canton, une huitantaine de nouvelles médailles sont attribuées”, estime le président de la confrérie, le Riazois Jean Pittet. Nicolas Betticher analyse: “Beaucoup de chœurs mixtes paroissiaux ont été créés dans la période post-conciliaire, si bien que de très nombreux chanteurs et chanteuses arrivent maintenant au nombre d’années requis.

L’œuvre d’André Sugnaux

D’où la décision de l’évêque de décerner désormais sa propre médaille pour continuer à témoigner la reconnaissance de l’Eglise à ses serviteurs chantants. “Et à renforcer encore le lien entre l’évêque et les fidèles”, ajoute le chancelier. Cette médaille Bene Merenti épiscopale – c’est son nom – est l’œuvre de l’artiste glânois André Sugnaux. Son avers représente le Christ en gloire, tandis que son revers porte les armoiries de l’évêque. L’Evêché recevra les médailles ce lundi et les présentera officiellement dans le courant du mois de septembre, juste avant de décerner les premières.

40 ans pour tout le monde

Nouveauté de taille: après discussion avec la confrérie, il a été décidé d’introduire l’égalité de traitement entre les hommes et les femmes et d’harmoniser le nombre d’années requises pour mériter la distinction: ce sera désormais quarante années de pratique du chant liturgique pour tout le monde. Pour obtenir la médaille papale, les hommes devaient jusqu’alors avoir chanté durant cinq années supplémentaires.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

“Bene Merenti”
papale

“Bene Merenti”
épiscopale (avers)

“Bene Merenti”
épiscopale (revers)

 

 

 

 

 

 

Inscription :

TOTUS TUUS
(au recto)
BENEMERENTI
(au verso)
 

Inscription :

Bene Merenti
Bernardus Genoud epis Lausanne - Genève
et Fribourg

Inscription :

Ma grâce te suffit


 

 

 

 


La fusion

 

 

 

 

Depuis l’année 2001, les sociétés de chant “La Cécilienne” d’Estavannens
et “La Benjamine” de Villars-sous-Mont ne forment plus qu’une seule société,
 

 

 

 

 

 

Comité :

 

 

 

 

 

(octobre 2006)

Directrice

Caroline Mauron-Pharisa

Estavannens

 

 

 

 

Composition

Président

Auguste Both

Villars-sous-Mont

2009

Secrétaire

Célina Grangier

Villars-sous-Mont

 

Caissière

Isabelle Grangier

Villars-sous-Mont

 

Membre

Béatrice Jaquet

Estavannens

 

 

 

 

Personne de contact :
Auguste Both
instituteur
Rte de la Farvadze 14
1666 Villars-sous-Mont
026  928 17 91
 

 

 

 

 

 

 

 

Titulaires de la médaille “Bene Merenti”  épiscopale

 

 

Les années d’activité avant la création du choeur-mixte  (Noël, Pâques, autres solennités, enterrements)
ont été prises en compte pour le calcul de l’ancienneté.

 

 

 

 

 

 

 

 

PV de la société : le 27 juin - “La Gruyère” du   29.06.2004   

 

 

Caille

Bernadette

22.03.1948  -

40 ans de chant sacré

 

 

+ Marianne et Roger Thorin, Marisette et Auguste Both (La Benjamine de Villars-sous-Mont)

 

 

 

 

 

 

 

 

PV de la société : le 25 juin - “Chroniques de Bas-Intyamon No 17   (25 juin 2006)  

 

 

Conus

Cécile

27.02.1946 -

40 ans de chant sacré

 

 

 

 

 

 

 

 

PV de la société : le 15 mai - “La Gruyère” du   17.05.2011 

 

 

Jaquet

Raphaël

20.06.1949 -

45 ans de chant sacré

 

 

Caille

Antoinette

07.10.1937

43 ans de chant sacré

 

 

Jaquet

Prisca

30.05.1945

40 ans de chant sacré

 

+ Nanette Grangier (pour 40 ans )  - La Benjamine de Villars-sous-Mont

 

 

 

 

 

 

Remise des quatre médailles de 2011

 

 

Cliquer dans les vignettes pour les agrandir

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les photos des drapeaux
(cliquer dans les vignettes pour les agrandir)

L’ancien - Face A
(Sainte Cécile)

L’ancien - Face B
(Saint Grégoire)

Le nouveau
(dessin de Jean Andrey, prof.)

 

Le dimanche 1er avril 2012, le choeur-mixte son centième anniversaire
 Cliquer dans l’image ci-dessous pour voir les photos et la vidéo

 

 

 

 

 

 

 

 

Flèche-Haut

 

 

Haut de la page