Les particularités
Estavannes
Titre

 


Les particularités d’Estavannens

 

La fibre optique se déploie dans la commune rurale d'Estavannens

Estavannens sera la première commune rurale fribourgeoise à être dotée de fibre optique.
L'Etat et les distributeurs d'électricité Groupe E, Gruyère Energie et IB-Murten ont lancé mercredi la construction du réseau dans le village.
Tous les immeubles devraient être raccordés d’ici au mois de décembre 2013.

“La Liberté et “La Gruyère” du jeudi 2 mai 2013

Fibre optique Estavannens

 

 

 

 

La chapelle du Dah

 

 

 

 

 

En 1841, des avalanches engloutirent 4 malheureux jeunes gens. Un cinquième en réchappa à peu près miraculeu- sement : Joseph Jaquet. Self-made-man, il devint président du tribunal de la Gruyère, conseiller national et conseiller d’Etat. Quelques années après cette catastrophe, l'oratoire du Dah fut remplacé par un édifice plus grand et mieux orné. La nouvelle chapelle fut dédiée à Notre-Dame de Compassion.

La statue qui orne l'autel provient de Prez-vers-Noréaz. La nouvelle chapelle devint un lieu cher à la population; le curé y célèbre la messe le jour de N.D. de Compassion et aux Rogations. Depuis quelques années, seulement le jour de la Fête-Dieu.

 

 

 

 

Construite en 1846 et entièrement rénovée, cette chapelle est une pure merveille située dans un écrin de verdure en amont du village d’en-bas,
 non loin d’une jolie cascade.

 

 

 

 

 

 

 

Les habitations

 

 

L’ensemble des bâtiments du village est très bien conservé. Certaines maisons sont restaurées de façon remarquable. Chaque été, les façades, balcons et jardins sont magnifiquement fleuris.

 

 

 

 

 

Cliquer dans l’image pour l’agrandir

 

 

 

 

 

 

 

La Poya d’Estavannens

 

 

 

 

 

Estavannens est aussi le village de la Fête de la Poya. Cet événement, organisé pour la dernière fois les 12,13 et 14 mai 2000, symbolise la montée des troupeaux à l’alpage. Ce grand rassemblement revêt à la fois un aspect des traditions profondes enracinées dans le passé et une symbolique des valeurs actuelles du monde rural et villageois.

Les précédentes manifestations eurent lieu le 6 mai 1956, le 15 mai 1960, le 15 mai 1966, le 9 mai 1976 et les 6 et 7 mai 1989. Elles réunirent à chaque fois entre 20’000 et 40’000 visiteurs

 

 

 

 

 

Cliquer dans l’image
pour l’agrandir

 

 

 

 

 

 

 

Lors de la Poya de mai 2000 

Point de vue du Dah le 01.12.2003  

 

 

 

 

 

 

 

 

La cascade du Dah, le 11.10.2005, à 400 m. en amont de la chapelle.
Le nouveau pont a été réalisé par l’équipe forestière de Bas-Intyamon et Grandvillard, en juin 2005.

 

 

 

 

La cascade en grosses eaux_vignette

La cascade du Dah le 30  juin 2010 et tout à droite, le 20 juiilet 2014, après de fortes intempéries.
Cliquer dans les six vignettes ci-dessus pour les agrandir

 

 

 

 

Le pont de fer est à bout de souffle
Le journal “La Gruyère” du 17 mars 1983

    Le pont sur la Sarine, à Estavannens, est à bout de souffle. Il faudrait consentir d'énormes frais pour éviter une complète dégradation et circonscrire, notamment, les effets de la rouille et la fatigue de la structure. De plus, les frais d'entretien sont importants: avec l'augmentation du trafic, les madriers ne tiennent plus longtemps le coup. Une étude a été entreprise. Il en ressort qu'il faut construire un nouveau pont, et le plus rapidement possible. Coût estimé: 600’000 francs. Les quatre communes concernées, Estavannens, Enney, Grandvillard et Gruyères ont à se prononcer ces temps-ci.
     Le nouveau pont sera construit selon le même principe que celui utilisé à la Maladeire sur la route Broc-Charmey: des éléments préfabriqués - en béton - sont glissés sur une structure métallique. Le pont sera plus large et ouvert à tous les véhicules. Actuellement, la charge maximale est arrêtée à 5 tonnes. Ce qui est particulièrement ennuyeux dans une région de gravières.
     Estavannens participera aux frais à raison de 50 %, Enney à 28 %, Grandvillard à 17 % et Gruyères à 5 %. Cette répartition découle d'un arrêté du Conseil d'Etat datant de la fin du siècle passé et qui a été actualisé. Seule liaison directe avec Estavannens, le pont fait limite avec Enney. Mais Grandvillard et Gruyères sont également intéressées à ce passage.
     Une subvention cantonale de 40 % est acquise. D'autres contacts sont pris pour obtenir des aides financières. Si tout va bien, le pont pourrait être lancé par dessus la rivière cette année encore. C'est du moins ce que communes et riverains souhaitent. Sinon, l'actuel pont devrait de toute façon être reconsolidé, de façon à maintenir une élémentaire sécurité.

Ce pont, dit “Le pont de fer” a duré de 1868 à 1984, soit 117 ans.

 

 

 

 

Le nouveau pont de fer, inauguré le 30 juin 1984
photo Jean Pharisa - 5 janvier 2004

 

 

 

 

La cage aux chevaux dans la plaine des Auges

 

 

 

 

 

 

 

 

Flèche-Haut

 

 

Haut de la page